la cerise sur le sundae des meilleurs soins d’hygiène d’alzheimer

0

cherry-sundae-my-alzheimers-story-cropped

Ce poste grace à Professeur Philippe Voyer, Ph.D, titulaire, infirmier, Université de Laval, QC, Canada.

Ne serait-il pas temps de revoir notre façon de faire pour les soins d’hygiène des patients atteints de la maladie d’Alzheimer ? Face à des comportements de résistance aux soins d’hygiène, encore trop souvent, on administre du Risperdal ou du Seroquel ou encore du Serax en PRN avant de donner le bain.

Or, cette pratique est inutile 95 pour cent du temps et en particulier si l’approche du préposé aux bénéficiaires (PAB) n’est pas optimale. Il n’y a pas un médicament qui va corriger l’approche d’un soignant…

Comment modifier cette pratique? Former les médecins pour qu’ils prescrivent moins de ces médicaments dans cette situation ? Non, il faut plutôt prioritairement outiller les soignants à la méthode du lavage à la serviette (aussi joliment nommée: méthode spa).

Depuis maintenant 10 ans, les milieux cliniques américains investissent dans cette approche visant à donner des soins d’hygiène de qualité. Le résultat de ces efforts d’investissement dans les compétences des PAB : diminution de l’agitation verbale de 18 pour cent, de l’agitation physique de 19 pour cent et réduction de 30 pour cent de l’utilisation des antipsychotiques !

La cerise sur le sundae est que de donner les soins d’hygiène selon cette approche prend moins de temps que la méthode habituelle; voyez la preuve ici.

Comment faire cette approche ?

 

philippe-voyerM. Philippe Voyer, Ph.D, est professeur titulaire, directeur du programme de 1er cycle et responsable de la formation continue à la Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval. Il voit à l’élaboration et la prestation des cours touchant les soins infirmiers aux aînés et à la pratique infirmière avancée dans les soins gériatriques.

Subscribe to my free updates here.

Image copyright: bentaboe / 123RF Stock Photo

Leave a Reply

%d bloggers like this: